L’Échappée Jurassienne est une grande randonnée itinérante qui traverse deux pays : la France et la Suisse. Composée de plusieurs sentiers balisés GR® (GR59, GR559, GR5 et GR9), l’itinéraire franco-suisse de l’Échappée Jurassienne permet de traverser, à pied, le massif du Jura d’Ouest en Est, en s’affranchissant des frontières. D'une distance totale de 352km pour un dénivelé positif de 10 800 mètres et un dénivelé négatif de 11 400 mètres, cette grande itinérance comporte une vingtaine d'étapes, soit 18 jours de randonnée, à faire en une seule ou plusieurs fois !

L’Échappée Jurassienne, un itinéraire qui fait la différence

« Je suis un itinéraire sans frontière, un véritable condensé de ce que le massif transfrontalier du Jura a de plus emblématique et exceptionnel à offrir ! Je suis un itinéraire où s’épanouit le vivant, sur lequel on aime prendre son temps, laisser son imagination vagabonder, se ressourcer et s’oxygéner… Et moi Échappée Jurassienne, je suis un itinéraire de fraîcheur, où rivières, lacs, cascades, forêts… sont omniprésents et viennent apaiser le corps et l’esprit. »

Randonneurs au sommet de la Dôle © Benjamin Becker/Jura Tourisme

Un point de départ et deux villes d’arrivée : Saint-Claude en France et Nyon en Suisse

L’itinéraire des grands sites du Jura franco-suisse débute de la ville d’art et d’histoire de Dole dans le Jura français. Il traverse le Pays de Dole et son immense forêt de Chaux avant de rejoindre le Vignoble du Jura en passant par les deux salines UNESCO d’Arc-et-Senans et Salins-les-Bains. Dans le Vignoble, reculées, petits villages vignerons, et grandes dégustations de Vins et Comtés sont au programme. L’Échappée Jurassienne retrouve ensuite deux Plus Beaux Villages de France : Château-Chalon et Baume-les-Messieurs avant de rejoindre Lons-le-Saunier, la préfecture du Jura.

Après une traversée du premier plateau, le premier lac apparaît : le Lac de Chalain, puis les grands sites s’enchaînent, les cascades du Hérisson, le plateau des 4 lacs, le Pic de l’aigle, les gorges de la Langouette et de la Saine… L’arrivée dans le Parc naturel régional du Haut-Jura marque la transition entre le Pays des lacs et le Haut-Jura aux montagnes habitées et à la nature sauvage et préservée.

Enfin, cette grande randonnée nous embarque depuis Foncine-le-Haut et le lac de Bellefontaine jusqu’à la Station des Rousses sur le même tracé que la GTJ pédestre. C’est ici que l’Échappée Jurassienne vous propose deux arrivées aux paysages et ambiance très différentes !

L’itinéraire Originel en France (Les Rousses > Saint-Claude)

distance : 39 km / dénivelé + : 889 m / dénivelé – : 1 566 m / durée : 2 jours

C’est l’itinéraire historique de l’Échappée Jurassienne lors de sa création en 2013. Il emprunte le même tracé que la GTJ (Grande traversée du Jura) pédestre jusqu’au village de Lajoux. Une expérience en immersion totale dans la nature attend les randonneurs sur ce parcours. Faune sauvage et flore préservée ponctuent le parcours qui chemine entre la Station des Rousses et les Hautes-Combes. Paysages de combes et forêts de résineux aux reliefs doux sont aux rendez-vous tout comme les nombreux belvédères offrant des vues imprenables. Après deux jours de randonnée (2 étapes) depuis la Station des Rousses, la descente sur Saint-Claude annonce la fin de l’aventure, non sans quelques surprises de taille, comme la célèbre ligne de train touristique des Hirondelles permettant de rejoindre Dole. Saint-Claude, la capitale du Haut-Jura invite à la découverte de son patrimoine remarquable et son histoire religieuse et industrielle riche…

L’itinéraire Suisse (Les Rousses > Nyon)

distance : 55 km / dénivelé + : 1 164 m / dénivelé – : 1 884 m / durée : 3 jours

Créé en 2021, cet itinéraire permet une traversée du massif du Jura d’Ouest en Est en passant par le sommet de la Dôle (1677m) offrant une vue remarquable sur la chaîne des Alpes et le bassin Lémanique. Au-delà des alpages suisses et montagnes préservées aux allures de carte postale, ce parcours Suisse est une véritable immersion sur le versant Suisse du Massif du Jura. En quelques kilomètres, les randonneurs sont complètement dépaysés avec une nouvelle monnaie, une nouvelle signalisation, un nouvel accent, de nouvelles expressions, un nouveau fromage emblématique, et tant d’autres choses à découvrir…

3 jours de randonnée (3 étapes) depuis la Station des Rousses permettent une arrivée à Nyon en passant par les berges du Lac Léman, véritable mer intérieure est une douce expérience à vivre. Sans oublier la ville de Nyon, fondée par les Romains il y a plus de 2 000 ans, dont quelques traces sont encore visibles… Un retour par le petit train rouge « NStCM » ou une croisière en bateau « Belle Époque » sur le lac Léman permettent de terminer votre aventure de la plus belle des manières !

L’Échappée Jurassienne, un grand itinéraire avec tous les services utiles aux randonneurs

Avec près de 15 gares reliées entre autre par la ligne touristique des Hirondelles et le petit train suisse régional NStCM, plus de 180 hébergements, un service de transport des bagages, un Topoguides® de la FFRando dédié à l’itinéraire et un balisage spécifique, l’Échappée Jurassienne franco-suisse propose un niveau de prestations permettant à cette grande randonnée de figurer dans le réseau des Grands Itinéraires Pédestres de France au même titre que les chemins de Stevenson, les chemins de Compostelle, du GR10 ou encore de Saint-Guilhem !

L’expérience se vit à la carte, à votre rythme, pour une durée de 2 à 18 jours : composez l’itinéraire qui vous ressemble, d’Ouest en Est ou inversement, le temps d’un week-end, d’une semaine de randonnée ou, pour les plus audacieux, en 18 jours en optant pour le parcours intégral entre Dole et Saint-Claude ou Dole et Nyon !

Lac de Bellefontaine et des Mortes
Lac de Bellefontaine et des Mortes © Stéphane Godin / Jura Tourisme

L’Échappée Jurassienne, une randonnée itinérante, plusieurs expériences !

L’Échappée Jurassienne est plus qu’une randonnée, c’est un voyage, le voyage de tous les possibles. On peut venir plusieurs fois, l’expérience sera toujours nouvelle par la variété des paysages, des altitudes, des terroirs, des hébergements… à plusieurs ou seul, au printemps ou à l’automne, en itinérance mais aussi en étoile, l’Échappée à la singularité de se réinventer pour vous séduire et vous faire revenir.

L’Échappée Jurassienne est un itinéraire composé de différents univers qui racontent le Jura. Ces univers sont autant d’expériences à vivre en les liant les unes aux autres pour une itinérance de 5, 10 ou 15 jours ou en s’imprégnant de l’ambiance de l’une d’elle pour la vivre pleinement durant 2 ou 3 jours. La randonnée devient alors un moyen de visiter les musées, de découvrir le patrimoine et les sites naturels… De rencontrer les habitants, artisans, hébergeurs et restaurateurs… De pratiquer de nombreuses autres activités : baignade, vélo, spéléologie, kayak, canyoning… Et plus généralement découvrir, apprendre, contempler et même rêver…

Une échappée historique

Grande Saline de Salins-les-bains

Entre Dole, ville d’Art et d’Histoire, pays de Louis Pasteur et Nyon fondée il y a plus de 2 000 ans par les Romains en passant par les 2 salines inscrites au Patrimoine Mondial de l’UNESCO d’Arc-et-Senans et Salins-les-Bains, le Château de Prangins ou encore l’Abbaye de Baume-les-Messieurs datant du IXème siècle, les sites historiques et patrimoniaux ne manquent pas le long de l’Échappée Jurassienne.

Une échappée gourmande

Vin, fromage, salaison et chocolat, voilà le quatuor qui accompagnera votre Echappée Jurassienne.

Le vin car l’itinéraire relie le plus petit vignoble français (le Vignobles du Jura) au plus grand vignoble suisse (le Vignoble de la Côte), les AOC, les vins d’exception et le savoir-faire des vignerons ne manquent pas… Le lait qui est transformé pour donner des fromages reconnus Comté, Gruyère, Morbier, Bleu de Gex et des spécialités typiques : Morbiflette, Malakoff, boite chaude… Les saucisses fumées de Morteau, les salaisons et les jambons… Et le chocolat très réputé chez les helvètes mais avec de très belles adresses côtés France dont un Meilleur Ouvrier de France (MOF)… À vous de découvrir maintenant la différence entre la fondue suisse et la fondue jurassienne !

Une échappée rafraîchissante

L’eau est omniprésente avec ses lacs magnifiques (Léman, Chalain, les 4 lacs, Bellefontaine, Les Rousses), ses cascades vivifiantes (du Hérisson et des tufs), ses cours d’eau vive (Haute vallée de la Saine, Gorges de la Langouette, vallée de la furieuse ou du Dard) ou encore ses eaux thermales naturellement salées (Salins-les-Bains et Lons-le-Saunier). Une eau qui a façonné le massif calcaire du Jura depuis des milliers d’années et qui offre un spectacle incomparable aux randonneurs. Les forêts abritant des épicéas multi-centenaires (Sapin Président) sont aussi au programme et offrent des pauses apaisantes pour le corps et l’esprit.

Cascades du Hérisson © Stéphane Godin/Jura Tourisme

Une échappée sauvage

Le long de l’Échappée Jurassienne, on traverse deux parcs naturels régionaux, celui du Haut-Jura en France et celui du Jura Vaudois en Suisse, mais également de nombreux sites naturels classés (cascades du Hérisson, Lac de Lamoura, Gorges de la Langouette…) où la nature est belle, bienfaisante, apaisante et la faune et la flore préservée.

La variété des territoires vous permettra peut-être de croiser un chamois dans les prés bois ou les éboulis, d’apercevoir le vol d’un faucon pèlerin dans les falaises, d’observer une salamandre dans un sous-bois, d’entendre le brâme du cerf en forêt, de deviner une truite dans un ruisseau ou de rêver à une rencontre furtive avec un lynx ou un grand tétra, espèces fragiles et si discrètes de nos montagnes.

Une échappée authentique

Les célèbres pipes de Saint-Claude

Cette belle randonnée exalte notre rapport au temps et nous apprend à le considérer autrement. Le temps qu’il faut à la nature pour donner des vins et des fromages aux saveurs uniques, aux artisans pour transformer le bois en objets d’exception, aux randonneurs pour accéder aux belvédères et aux endroits isolés afin de profiter en toute simplicité de ce moment hors du temps.

Une échappée pour prendre de la hauteur

Pour voir plus loin, autrement, s’arrêter, souffler et juste poser ses yeux sur un simple clocher ou une abbaye, sur une vallée encaissée ou la très étendue plaine de Bresse, sur un petit lac de montagne serti de forêt ou sur le majestueux lac Léman et l’impressionnante chaîne des Alpes. Le relief du Jura permet de multiplier les occasions de prendre de la hauteur. Que l’on soit au fort Saint-André, au belvédère de Granges-sur-Baume, de Fontenu, des 4 lacs, au Pic de l’Aigle ou sur le sommet de la Dôle, de la Barillette ou du Crêt pourri, les belvédères qui jalonnent l’Échappée Jurassienne sont nombreux et offrent des perspectives toutes plus belles les unes que les autres.

Randonneurs au belvédère sur les Grès à Septmoncel © Nicolas Gascard/Jura Tourisme

Randonneurs au belvédère sur les Grès à Septmoncel © Nicolas Gascard/Jura Tourisme

Vue depuis le Belvédère des 4 Lacs © Florian Simonnet/Jura Tourisme

Vue depuis le Belvédère des 4 Lacs © Florian Simonnet/Jura Tourisme

Une échappée sans frontière

Sur l’Échappée Jurassienne, prenez le temps d’allier la douceur de vivre helvétique à l’art de vivre à la Française et composez votre aventure à la carte !

La liberté, c’est ce qui caractérise l’Échappée Jurassienne, la liberté de randonnée comme on le souhaite doucement, vite, en visitant, en dégustant et flânant, en prenant le temps d’admirer la nature… Mais c’est aussi et surtout un des rares itinéraires transfrontaliers franco-suisses, où l’on s’affranchit des frontières et où l’on joue à mettre un pied en France, ou en Suisse tout en restant dans un territoire identitaire fort et qui ne forme qu’un seul et même Jura, le Jura de l’Échappée Jurassienne !

Nyon, ville d'arrivée de l'Échappée Jura © Benjamin Becker/Jura Tourismessienne

Vidéo de présentation de l’Échappée Jurassienne

L’ÉCHAPPÉE JURASSIENNE JOUE LA CARTE DES RESEAUX

Depuis 2016, l’Échappée Jurassienne fait partie intégrante du réseau des Grands Itinéraires Pédestres de France. Ce réseau, initié en 2015 par la Fédération Française de Randonnée, regroupe une vingtaine de grands itinéraires de randonnée en France comme les Chemins de Compostelle, le Chemin de Stevenson, le GR20 ou encore les chemins de Saint-Guilhem Pour les pratiquants, cette reconnaissance atteste de la qualité du parcours et des services proposés sur l’itinéraire.
D’autre part, l’Échappée Jurassienne est également un itinéraire du réseau européen Terra Salina qui regroupe 3 grands itinéraires et 4 grands sites sauniers inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le projet « Échappée Jurassienne » est soutenu par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg France-Suisse 2014-2020,  axe 2, « Protéger et valoriser le patrimoine naturel et culturel », Objectif Stratégique 3, « Exploiter plus efficacement les opportunités touristiques et culturelles liées au patrimoine ». Il a bénéficié à ce titre d’une subvention européenne (Fonds européen de développement régional) couvrant 60% du coût total français.
En savoir plus : www.interreg-francesuisse.eu