Nichée au creux des Montagnes du Jura, Saint-Claude évoque la fabrication de la pipe de bruyère et la taille du diamant. Berceau des corporatismes et ambassadrice de la « Jurassienne touch », la protégée de Voltaire cultive ses atouts avec un savoir-faire millénaire et ses monuments historiques. Ici, nature et culture sont en harmonie pour vous offrir un séjour inoubliable.

Labellisée « Villes et Métiers d’Art », Saint-Claude n’est pas seulement la capitale de la pipe de bruyère : héritière de longues traditions artisanales, la sous-préfecture du Jura a également su se forger une réputation méritée dans la tournerie et la taille du diamant et des pierres précieuses. Pelotonnée au fond de sa vallée, la ville s’apprécie pour son environnement naturel chaotique et ses atouts patrimoniaux résolument originaux comme l’ancienne cathédrale du diocèse et le musée de l’Abbaye, tout nouveau carrefour des amateurs d’art moderne…

Saint-Claude, capitale de la pipe

Vous vous demandez peut-être pourquoi Saint-Claude est la capitale de la pipe. Pour le comprendre, il faut se plonger dans l’histoire de Saint-Claude. En effet, la ville a acquis sa réputation de capitale mondiale de la pipe de bruyère de manière inattendue, ce bois ne poussant même pas dans la région. Fondée par des moines au Ve siècle, la cité devient un centre de pèlerinage au VIIe siècle et voit petit à petit se créer un commerce d’objet de piété tournés en bois. C’est ainsi que s’y développe l’art de la tournerie : d’abord religieuse, cette technique est peu à peu étendue aux objets usuels. Lorsque l’usage du tabac se répand au XVIIIe siècle, c’est tout naturellement que les tourneurs de Saint-Claude se mettent à fabriquer des pipes.

Fabrication d’une pipe de Bruyère © Stéphane Godin/Jura Tourisme

Fabrication d’une pipe de Bruyère © Stéphane Godin/Jura Tourisme

Showroom Pipes Chacom © Jura Tourisme

Showroom Pipes Chacom © Jura Tourisme

Selon la légende, au siècle suivant, un Sanclaudien aurait eu vent des propriétés et de la résistance de la bruyère par un marchand méridional, avant de la tester lui-même et d’en importer. Même si personne ne peut véritablement prouver comment la bruyère a été introduite dans la cité, c’est à partir de cette époque que cette activité croît et que la ville de Saint-Claude devient la capitale de la pipe ! Des entreprises et ateliers de pipiers perdurent aujourd’hui, sous le signe d’une haute qualité. La pipe redevient aussi un accessoire de mode.

À ne pas manquer

Une visite du magnifique showroom de l’usine Chacom à Villard- Saint-Sauveur (à 5min du centre-ville de Saint-Claude).

Visiter Saint-Claude

Pour tout connaître sur la pipe de Saint-Claude, commencez votre visite par l’Atelier des savoir-faire à Ravilloles (à 15 minutes de Saint-Claude), véritable conservatoire de l’artisanat et des savoir-faire jurassiens. Vous pourrez ensuite reprendre votre périple dans la cité, à la découverte du musée de l’Abbaye : si les lieux témoignent de la vigueur de la ferveur religieuse à Saint-Claude et dans le Jura du IXe au XVIIIe siècle, le musée abrite aussi de belles collections contemporaines, sur la période du XXe siècle.

Si vous préférez les activités de grand air, sachez que Saint-Claude se trouve au cœur du Parc naturel régional du Haut-Jura et qu’elle constitue un point de départ privilégié pour nombre de sentiers et chemins de randonnée balisés et sécurisés. En hiver, la ville est à proximité des sept communes des Hautes-Combes (Lajoux, Septmoncel, Les Molunes, Bellecombe, Les Moussières, La Pesse et Les Bouchoux), qui proposent 140 km de pistes damées de ski de fond, 110 km de parcours de raquettes, des boucles multi-activités et un espace ludique pour toute la famille !

Le saviez-vous ?

Depuis le Moyen-Âge, vêtu d’une chemise de nuit blanche et d’un long ruban de couleur, coiffé d’un bonnet de nuit et masqué d’un loup, équipé d’un soufflet… le Soufflacul arpente un samedi de printemps les rues de Saint-Claude pour chasser le démon, jusque sous les jupes des dames ! La journée, plusieurs chars dont le traditionnel char du roi, côtoient fanfares, animations, majorettes… Et le soir, un feu d’artifice précède la traditionnelle incinération du souverain d’un jour !

Voyage dans le temps

Situé à l’emplacement exact de l’ancienne abbaye de Saint-Claude, le Musée de l’Abbaye, Donations Guy BARDONE/ René GENIS, vaut le détour ! On apprécie tout autant son architecture audacieuse que la richesse de ses collections : un sous-sol dédié à l’archéologie, des pièces figuratives du 19e et 20e siècle, et des expositions temporaires d’art moderne et contemporain, de belle qualité.

Vue sur la ville de Saint-Claude © Jean-baptiste Merillot/Jura Tourisme

Vue sur la ville de Saint-Claude © Jean-baptiste Merillot/Jura Tourisme

Belvédère du Crêt Pourri © Jack Carrot/Jura Tourisme

Belvédère du Crêt Pourri © Jack Carrot/Jura Tourisme

Bon pied, bon œil

Depuis le centre-ville, grimpez à pied jusqu’au belvédère de l’Ermitage, où vous trouverez un joli point de vue sur la ville. En suivant la direction de Chaumont, vous accéderez ensuite à la Grotte de Saint-Anne. La légende raconte que son eau soigne les maladies des yeux et que Louis XI en personne s’y rendit et s’y abreuva.

De nombreux autres points de vue permettent de contempler la ville de Saint-Claude : Belvédère de Roche Blanche, du Cuchet, de Saint-Romain-de-Roche, du Crêt Pourri…

Votre séjour à Saint-Claude

Quelles que soient vos envies de séjour, culturelles ou sportives, vous disposerez d’un large choix de chambres d’hôtes ou de locations à proximité de Saint-Claude. Si vous ne savez pas comment venir à Saint-Claude dans le Jura, sachez que la ville se situe à peine à une heure et 60 km de Genève (via le col de la Faucille) et 1h30 de Lyon (130 km).

N’hésitez pas également à inclure Saint-Claude dans vos itinéraires touristiques, puisque la cité n’est qu’à 39 minutes (38 km) et 52 minutes (45 km) d’Orgelet et Arinthod, deux Cités de Caractère de Bourgogne-Franche-Comté. L’idéal pour un séjour jurassien riche en découvertes !