Au cœur de la Petite Montagne, le bourg d’Arinthod possède une place triangulaire bordée d’arcades et ornée d’une fontaine datant de 1750. Sur l’emplacement du château détruit au XVème siècle, au centre du village, se trouve une chapelle.

Aux alentours, allez voir la mystérieuse pierre Enon dans le cirque rocheux de Vogna (Hameau d’Arinthod), la Caborne du bœuf, le charmant village et l’église classée de Saint-Hymetière. Non loin de là, le château de Cornod (propriété privée qui ne se visite pas) témoigne de l’histoire de la région.

Château de Cornod © Jura Tourisme

Château de Cornod © Jura Tourisme

La Caborne du Boeuf © Jura Tourisme

La Caborne du Boeuf © Jura Tourisme

La Caborne du Boeuf

Dans un site magique de bois moussu, elle s’ouvre par un porche grandiose de 20 mètres de haut. N’oubliez pas votre lampe torche ! La 1ère salle est en accès libre, pour le reste il faudra vous munir de matériel de spéléologie spécifique. La Caborne (« grotte » en patois) renferme un dôme stalagmite en forme de panse de boeuf, d’où son nom.

L’accès se fait par un sentier d’environ 1,5 km qui part de l’église de Saint-Hymetière. Pour une promenade plus courte, vous pourrez vous approcher d’avantage en voiture.

Le Cirque de Vogna et la Pierre Enon

Le Cirque de la Pierre Enon se situe entre les hameaux de Vogna et Néglia, à quelques kilomètres d’Arinthod. Au centre du cirque se dresse sur 8 mètres de hauteur, la Pierre Enon, considérée comme un lieu de culte celte par les peuples anciens.

Pierre Enon © Aline Dalloz/Jura Tourisme
Pierre Enon © Aline Dalloz/Jura Tourisme

Cascade de la Quinquenouille et tour Dramelay

Proche d’Arinthod, la tour de Dramelay est mentionnée dès le IXe siècle. Ses vestiges actuels rappellent sa période florissante des XIe et XIIIe siècles. Parmi les ruines du site castral, l’élément le mieux conservé est la tour-donjon de plan carré (classée aux Monuments Historiques), qui possède encore trois murs de 2,20 mètres d’épaisseur sur trois niveaux.

Un chemin du patrimoine vous permet de découvrir les ruines de l’ancien village, à côté du château (puits, chapelle…) ainsi que la cascade de la Quinquenouille, les gorges du Dard. Partez pour cette boucle d’environ 8 km. Départ du village de Dramelay.

Accessible depuis le village de Chatonnay, la cascade de la Quinquenouille est située au fond d’une reculée. Elle doit son nom à la stalagmite que l’on peut découvrir à sa base en forme de quenouille. Un sentier du patrimoine de 8,5 km passe devant la cascade, remonte les gorges du Dard (à voir : pont médiéval, belvédère, ancien moulin…) et conduit aux vestiges du château et au village de Dramelay.

Gorges du Dard © Stéphane Godin/Jura Tourisme

Gorges du Dard © Stéphane Godin/Jura Tourisme

Cascade de la Quinquenouille © Jura Tourisme

Cascade de la Quinquenouille © Jura Tourisme

Église de Saint-Hymetière

Un peu plus au sud, vous découvrirez l’église de Saint-Hymetière. Construite au milieu du XIe siècle sur un prieuré fondé au VIe siècle par un certain Ymeterius, ermite venu de Saint-Claude, cette église est isolée dans les champs (le village du Moyen Age qui l’entourait a été incendié en 1477 et les habitations ont été reconstruites à l’écart). Cela donne un charme incroyable à cet élégant édifice qui a été entièrement réhabilité en 2011. Saint-Hymetière offre un bel exemple des églises monastiques rurales du premier âge roman. Elle s’en distingue toutefois par sa nef voutée dès l’origine en plein-ceintre et non charpentée.

Église romane de Saint-Hymetière © Jack Carrot/Jura Tourisme

Où se baigner près d’Arinthod ?

Située à proximité du célèbre barrage de Vouglans et d’Orgelet, la région vous permet de profiter des plaisirs de l’eau en toute sérénité. Pour vous baigner en Petite Montagne, vous pourrez aussi profiter du lac de Coiselet, qui dispose d’une plage (non surveillée) sur la commune de Chancia.

Barrage du Lac de Vouglans © Jura Tourisme

Barrage du Lac de Vouglans © Jura Tourisme

Lac de Coiselet en Petite Montagne © Stéphane Godin/Jura Tourisme

Lac de Coiselet en Petite Montagne © Stéphane Godin/Jura Tourisme

Randonneurs dans les Gorges du Dard © Vincent Gaudin/Jura Tourisme

Randonneurs dans les Gorges du Dard © Vincent Gaudin/Jura Tourisme

Randonner en Petite Montagne

S’élevant de 400 à 600 mètres d’altitude en moyenne, avec des points culminants à plus de 800 mètres, la Petite Montagne offre plus de 300 km de sentiers balisés, 50 boucles de petite randonnée, 6 circuits VTT, 12 sentiers de découverte et l’itinéraire équestre Grand Huit. Adaptés à tous les niveaux de pratique sportive, ces circuits et ces activités ne vous laissent plus aucune excuse pour ne pas explorer le patrimoine naturel de cette magnifique région.