Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts, ainsi que des services de partage et pour optimiser les fonctionnalités du site.
Pour en savoir plus sur la protection de votre vie privée et paramétrer les traceurs.

Tour de France dans le Jura  

Vins du Jura

  •  

    Cette page a été ajoutée à votre carnet de voyage. 

    Cette page a été ajoutée dans votre carnet de voyage. 

  •  
  •  
  •  

Du nord au sud du département, de Salins-les-Bains à Saint-Amour, s’épanouissent les vignes du Revermont. Le « Bon Pays », comme on l'appelle ici, présente des blancs au goût particulier qui exaltent les saveurs du sol jurassien et des rouges aux arômes surprenants.

Ce vignoble remonte à la plus haute antiquité. Au XIXe siècle, avant la crise du phylloxera, il comptait plus de 40 cépages sur 20 000 hectares. Outre le climat, le sous-sol et les cépages, le savoir-faire des vignerons s’appuyant sur la préservation de pratiques culturales et oenologiques traditionnelles prend ici une part prépondérante dans les choix de vinification et d’élevage, avec un terroir omniprésent.

La diversité est sans doute ce qui caractérise le mieux le vignoble jurassien. Sur une superficie de tout juste 1850 hectares, on ne compte pas moins de 4 Appellations d’Origine Contrôlée géographiques : Arbois, Côtes du Jura, l’Etoile, Château-Chalon et 3 AOC produits : Macvin du Jura, Crémant du Jura et Marc du Jura.

Les vins sont issus des 5 cépages : Chardonnay et Savagnin pour les blancs et Poulsard, Trousseau et Pinot Noir pour les rouges. Environ 200 exploitations professionnelles aux profils variés produisent cette belle gamme de vins rouges et rosés, vins blancs et vin Jaune pour les vins tranquilles, mais aussi effervescents (Crémant du Jura), liquoreux (Vin de Paille), mistelles (Macvin du Jura), marcs et autres fines qui constituent la plus large palette qu’un vignoble puisse offrir.

Caractère, richesse et diversité, générosité et typicité... des qualificatifs qui définissent admirablement les vins jurassiens.

carte-vignoble

Les Rouges

Les vins rouges jurassiens sont produits sur deux des quatre AOC géographiques que compte le Vignoble du Jura.
Les rouges sont très présents en AOC Arbois, contribuant grandement à la renommée de l’appellation. On les retrouve aussi sous l’Appellation d’Origine Contrôlée Côtes du Jura.
Du rosé dans les vins du Jura ? Voilà une couleur qui a fait couler beaucoup d’encre ! A l’origine, il y a le Poulsard (ou Ploussard), cépage typiquement jurassien. La peau de ses grains est si fine qu’elle colore peu le jus au moment de la macération, même lors d’une vinification traditionnelle. Le résultat donne un vin qui n’a de rosé que la couleur mais que l’on consomme comme un rouge. Les "vrais" rosés jurassiens, issus également du cépage Poulsard, ont quant à eux un temps de macération beaucoup plus court. On les appelle rosés de saignée ou rosés d’été.
Le Trousseau, autre star locale, et le Pinot noir sont moins ambigus avec leur robe rubis. En bouche, chacun se distingue : tannique pour le Pinot, charpenté pour le trousseau et fruité pour le Ploussard. Souvent assemblés, ces cépages donnent de formidables associations.

Les blancs

Des blancs haut en couleur !
Ambassadeurs du Vignoble, les blancs du Jura sont vinifiés selon deux techniques bien différentes. Avec « ouillage », le vigneron remplit son fût à mesure que le vin s’évapore : c’est le blanc floral, fin, élégant et minéral. Sans « ouillage », l’oxydation naturelle de l’air fait son œuvre : c’est le blanc Tradition, dont le caractère puissant est typique du terroir jurassien. Les blancs floraux sont majoritairement issus de Chardonnay quand les traditions s’en remettent plus souvent au cépage Savagnin. Associés l’un à l’autre, ils élargissent  encore la palette des arômes.
Avec 60% de la production, les blancs sont présents sur tout le territoire d’appellation. Les quatre AOC géographiques que compte le Vignoble jurassien proposent toutes des vins blancs : l’AOC Arbois, l’AOC Côtes du Jura, l’AOC L’Étoile et l’AOC Château-Chalon. A noter que cette dernière produit exclusivement du Vin Jaune (qui fait partie de la famille des blancs).

Le Vin Jaune

L’un des 5 meilleurs vins blancs au monde !
Un seul cépage peut prétendre à l’élaboration du Vin Jaune : le Savagnin.
AOC Arbois, Côtes du jura, L’Étoile et Château-Chalon : les quatre AOC géographiques du Vignoble jurassien comptent toutes le Vin Jaune dans leur gamme. Une appellation d’excellence et d’exigence, reconnue à l’international.
Il s’en passe des choses dans un tonneau : les fûts en chêne où le Savagnin se transforme en Vin jaune le savent bien. Là, sous l’effet naturel de l’évaporation, un voile de levure se créé. Il va protéger le vin de l’air, le nourrir pendant six longues années et trois mois, minimum. Aucune intervention extérieure n’est tolérée : ni soutirage, ni ouillage. Alors le divin nectar pourra laisser s’échapper l’extraordinaire complexité de ses arômes. La bouteille de Vin jaune, le Clavelin, contient 62 cl, soit ce qu’il reste d’un litre de Savagnin au départ. La partie évaporée s’appelle « la part des anges ».

Le Vin de Paille

Ce vin savoureux est le résultat d’une sélection des plus beaux raisins, d’un long séchage (à l’origine sur la paille) et d’un pressage délicat.
Dans cette élégante bouteille de 37,5 cl, tout n’est que douceur et volupté. Après trois mois d’une lente déshydratation souvent sur un lit de paille ou suspendues, les plus belles grappes de Chardonnay, Savagnin, Poulsard et Trousseau sont pressées. Le moût obtenu fermente lentement puis vieillit trois ans en fût avant de devenir cet inimitable vin liquoreux, parfait pour ensorceler foies gras et desserts. Le vin de Paille est produit sous AOC Côtes du Jura, Arbois et L’Etoile.

Le Crémant du Jura

Les bulles jurassiennes offrent un pétillant d’une qualité sans pareil. Le Crémant du Jura accompagne tous les événements festifs.
Le cahier des charges de l’appellation Crémant du Jura exige que les raisins soient vendangés à la main, transportés en caisses percées et pressurées en grappes entières.
Le Crémant du Jura est produit sous AOC Côtes du Jura, Arbois, Château-Chalon  et L’Étoile.

Le Macvin du Jura

Concentré des cépages typiquement jurassien et de marc, le macvin se sert aussi bien en apéritif qu’au dessert.
Mistelle issu d’un savant mélange datant du 14è siècle, il a su évoluer selon les exigences de l’AOC en 1991. Depuis, un tiers de marc du Jura précisément doit être ajouté pour stopper la fermentation du jus. L’élevage quant à lui dure douze mois minimum et en fût de chêne.
Le Macvin compose la trilogie des AOC « produits » présentes sur l’ensemble du Vignoble jurassien.
Il fut la première AOC « produit » en 1991, suivi plus tard par les Crémant et Marc du Jura. Le Macvin fait honneur à la diversité du terroir jurassien. Chaque cépage, chaque parcelle, chaque vigneron fait naître un produit unique.

Le Marc du Jura

Cette eau-de-vie qu’on a appelé durant des siècles « chauffe-cœur » est obtenue à partir des 3 cépages typiques du Jura : Savagnin, Trousseau et Poulsard
Dernière-née des AOC du Jura, l'appellation Marc du Jura désigne une eau-de-vie ambrée. Composante indispensable du fameux Macvin du Jura, elle est distillée depuis des siècles par la plupart des vignerons jurassiens. Puissante et parfumée, elle enchante aujourd'hui les fins de repas.  
Élaboré à partir du mout fermenté, ce dernier est distillé 2 fois puis vieilli en fût entre 2 et 5 ans. 90 % de cet alcool puissant et parfumé sert à concevoir le Macvin, le reste est vendu en bouteille de 70 cl qui ne craindra pas une conservation dépassant le demi-siècle.

Adresse de l'organisme de rattachement :

Comité Interprofessionnel des Vins du Jura
Château Pecauld - BP 41
39600 ARBOIS
Tél : 03 84 66 26 14
Fax : 03 84 66 10 29
Email : civj@jura-vins.com
Site web : www.jura-vins.com

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.