Vous êtes de plus en plus nombreux à partir en randonnée avec votre chien et à nous questionner sur ce que vous pouvez faire et ne pas faire le long de l'Échappée Jurassienne. Vous trouverez ci-dessous quelques réponses à vos questions pour profiter pleinement de votre balade avec votre fidèle compagnon !

Emmener son chien en randonnée

De manière générale en France

En France, dans les espaces protégées, les chiens doivent impérativement être tenus en laisse toute l’année. Cela concerne notamment les réserves naturelles, les sites et zones Natura 2000, les ZNIEFF (Zones naturelles d’intérêt écologique faunistique et floristique), les zones humides (RAMSAR), les APPPB (Arrêtés de protection de biotope), les ENS (Espaces naturels sensibles)…

Renseignez-vous toutefois auprès des gestionnaires de ces zones, car des restrictions plus importantes (interdiction totale) peuvent également s’appliquer.

En-dehors de ces espaces naturels, il est préférable de garder son chien attachés plus particulièrement dans les zones à fortes concentrations touristiques (cascades, villages…), à proximité de prairies où se trouvent des animaux ou troupeaux (vaches, chèvres, moutons, chevaux, ânes…) et sur les voies-vertes.

Quelques cas particuliers le long de l’Échappée Jurassienne

Le Parc naturel régional du Haut-Jura (PNRHJ).

Dans la zone du Parc naturel régional du Haut-Jura, les chiens doivent impérativement être tenus en laisse. Cela pour la quiétude des troupeaux et de la faune sauvage.

APPB des forêts d’altitude du Haut-Jura

Dans le périmètre des 5 APPB (Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope) des forêts d’altitude du Haut-Jura comprenant les massifs du Massacre, du Bois de Ban-Arobiers, du Risoux de la Haute-Joux et de la Combe Noire, les chiens comme les humains sont strictement interdits du 15 décembre au 30 juin et autorisés en laisse uniquement du 1er juillet au 14 décembre.

Randonner avec son chien sur l’Échappée Jurassienne coté Suisse

En Suisse, L’Échappée Jurassienne traverse le Parc Naturel du Jura Vaudois dans lequel il est obligatoire de tenir en laisse son chien :

  • Toute l’année : dans les réserves naturelles, sites protégés et zones de sécurité, dans les sites de protection de la faune sauvage (réserves cantonales de faune, districts francs, réserves d’oiseaux d’eau) et dans les pâturages occupés par le bétail. C’est le cas entre Saint-Cergue et Bassins qui traverse le site fédéral de protection de la faune du Noirmont
  • du 1er avril au 15 juillet : en forêt, en lisière de forêt, sur les prairies attenantes situées en zone agricole, relativement aux périodes de reproduction pour la faune sauvage.

Les chiens comme leur maître randonneur doivent impérativement rester sur les chemins de randonnée.

Troupeaux et chiens de protection

Les troupeaux de moutons sont protégés de l’attaque des prédateurs (chiens, lynx et loups) par des chiens de protection comme les Patous. À leur approche, suivez les instructions sur les panneaux et adoptez les bons réflexes.

Mini série Randonner sur l'Échappée Jurassien - 6 épisodes