D’un belvédère à l’autre, les plus beaux panoramas du Jura

Le Jura compte des centaines de belvédères réservant parfois à leurs visiteurs une ouverture sur des paysages époustouflants. Jura Tourisme en a sélectionné une trentaine, plutôt facile d’accès, afin de vous donner quelques idées de visite. Des endroits à découvrir ou à redécouvrir, le plus souvent associés à de belles randonnées…

Le Mont-Roland

Depuis le haut de la colline du Mont-Roland, à 343 m d’altitude, une jolie vue s’offre sur la plaine Doloise, le massif jurassien et les plaines de Saône. Il est accessible par la route, via Jouhe ou Monnières.

Le Mont-Poupet

Perché à 851 m d’altitude, le Mont Poupet domine la ville de Salins-les-Bains et offre un beau point de vue sur la plaine Doloise. A pied au départ de Salins-les-Bains, de nombreux belvédères dévoilent le paysage. Mais on peut aussi monter en voiture et gagner le sommet en parcourant quelques centaines de mètres.

La Châtelaine – Le cirque du Fer à Cheval

Encore une reculée à découvrir, depuis un belvédère situé à une hauteur de 530 mètres. Figurent quelques explications sur une faune et une flore qualifiées de remarquables. On y accède depuis la D469 (route de Champagnole) puis en suivant vers les Mondenons.

Poligny – Croix du Dan

Le belvédere de la Croix du Dan offre un point de vue imprenable s’étendant de la ville de Poligny jusqu’aux plaines de Bourgogne. Panneaux d’information sur la faune et la flore du secteur. On y accède facilement en voiture par Poligny : suivre la D68 direction Plasne, puis la D 256 direction Barretaine.

© Voix du Jura

Le cirque de Ladoye-sur-Seille

Au belvédère qui domine le cirque de Ladoye-sur-Seille a été érigé un panneau qui explique ce qu’est une reculée, cette particularité géographique qui se trouve juste sous les yeux du promeneur. On y accède très facilement depuis la D96 après le croisement avec la D5.

Crançot – Les Roche de Baume

A Crançot, le belvédère des Roches de Baume offre une autre vue sur le célèbre village de Baume-les-Messieurs et son abbaye, par une entaille est prodigieuse. On y accède en voiture depuis la D 471 (entre Pannessière et Crançot) en sui-vant le fléchage « Sur Roche ».

Conliège / Revigny – La Guillotine

Plusieurs belvédères sont accessibles entre Conliège et Revigny, offrant de jolis panoramas sur le secteur Lédonien, ville ou campagne. Le belvédère de la Guillotine est de ceux-là. Depuis Conliège, on y accède par la rue Haute. Stationner au croisement de la voie verte et terminer à pied sur quelques centaines de mètres. A voir également un peu plus loin : le belvédère de l’ermitage et sa vue sur Lons.

Saint-Laurent La Roche – La Vuarde

La montée de Saint-Laurent-la-Roche est une des 12 ascensions remarquables du Jura. La route sillonne à flanc de montagne dans une des plus belles reculées du vignoble jurassien. Le belvédère de La Vuarde de Saint-Laurent-la-Roche offre une vue imprenable sur le village ainsi que sur la Bresse.

Ney – Benedegand

Ce belvédère offre un point de vue sur le Bassin de Champagnole et le Mont Rivel. Depuis le centre du village (D471), prendre la rue de l’Église, puis la 2e à droite. On y accède en suivant un chemin.

Belvédère de la Vallée de l’Ain à Châtillon

Le long de la D39 reliant Lons-le-Saunier à Doucier et au site Domaine de Chalain, le belvédère de la vallée de l’Ain offre une vue typique du pays des Lacs et la vallée de l’Ain.

Fontenu – Lac de Chalain

Depuis le belvédère de Fontenu, la vue est imprenable sur le lac de Chalain et ses aménagements. Accès motorisé facile depuis la rue de la Chapelle.

Bonlieu La Ronde

Ce belvédère offre une jolie vue sur le lac de Bonlieu. Pour y accéder, depuis Bonlieu (RD 678) suivre la route du lac (D75 e1). Depuis l’aire de pique-nique située à hauteur du lac, on peut aussi accéder, à pied, au belvédère de Maguenay.

Pic de L’Aigle – Les 4 lacs

Culminant à 993 m, le Pic de l’Aigle est un site exceptionnel dominant la vallée des 4 lacs. Il offre un point de vue magnifique sur tout le Jura des plateaux, la Vallée du Hérisson et le Grandvaux. On se repère facilement grâce à la table d’orientation aménagée au sommet. On y accède par un sentier qui part de La Chaux-du-Dombief. Distance de 2 km (pour 90 m de dénivellé).

Le Regardoir – Moirans-en-Montagne

On accède au site du Regardoir par la D 470 (accès par le rond-point sur un grand parking). De là, la vue est impressionnante sur le lac de Vouglans et la vallée de l’Ain. Le site accueille un restaurant panoramique ainsi que, pour les plus sportifs, un itinéraire de randonnée sur des falaises
« via ferrata ».

Panorama de la vallée du Drouvenant

Très facilement accessible par la D678 (parking), entre Clairvaux-les-Lacs et Bonlieu, ce belvédère offre une belle vue sur les gorges du Drouvenant, qui prend sa source en formant une belle cascade dans la forêt de la Crochère (La Fras-née). La vue sur la haute vallée formant une reculée étroite est plutôt impressionnante.

Belvédère des Fays à Gigny

Situé sur la commune de Gigny, on peut se rapprocher du belvédère des Fays en voiture, en suivant un chemin pierreux. Il faudra de toute façon terminer la balade à pied à travers la forêt pour y accéder. Ce belvédère aménagé offre une belle vue sur la vallée du Suran, surplombant une falaise ou se trouvent plusieurs grottes, dont l’une a jadis accueilli un ermite.

Lect – Belvédère du barrage

Accessible en voiture entre Lect et Vouglans, ce belvédère surplombe le barrage et le village de Vouglans. Pour y accéder, prendre la D299, puis suivre la « route du Belvédère ».

Chancia – Sous la Roche

Entre Chancia et Montcusel, le belvédaire offre une vue magnifique sur le confluent des vallées de l’Ain et de la Bienne et sur le lac de Coiselet. On peut y accéder depuis la route, mais le stationnement, faute de place, n’est pas aisé.

Grande-Rivière – Le belvédère du Moulin

Facilement accessible en voiture, à pied ou en VTT, le belvédère du Moulin offre un beau point de vue sur le lac de l’Abbaye et la plaine des Grandvaux. Accès depuis la D437 (Sur le Moulin).

Chaux-des-Crotenay – Rochet

Situé au dessus de Chaux des Crotenay, il propose une vue sur la forêt de «Derrière Cornu» et la vallée de la Saine, là où aurait pu se tenir l’Oppidum d’Alésia. Depuis le village, on y accède en prenant la route d’Entre Deux Monts, puis le col de Gyps.

Foncine-le-Haut – Les Ruines et La roche fendue

Sur les hauteurs de Foncine, deux belvédères offrent de jolis panoramas : Les Ruines et La Roche Fendue (roches cal-caires). On y accède depuis le village (D437) en prenant la rue Bas-de-Ville, puis Les Ruines et Pâture des ruines.

Bellefontaine – La Roche Bernard

Sur un à pic, à la frontière du Doubs et du Jura, le panorama dévoilé par le belvédère de la Roche Bernard est des plus spectaculaires, s’ouvrant sur les deux lacs de Bellefontaine et des Mortes et la Combe de Bellefontaine. Depuis le village, suivre le D18 en direction du Doubs, puis prendre à droite la route La Gouille et suivre Sur les Lacs jusqu’au refuge Chez l’Aimé. Il faudra alors prendre le chemin de randonnée…

Morbier – Balcon des Crottes

Situé sur la crête des Crottes, le balcon éponyme surplombe la fameuse Ligne des Hirondelles et offre un superbe panorama sur le bas de la vallée de Bellefontaine, la ville de Morez et le massif du Risoux. Pour y accéder, il faut rejoindre et suivre le chemin de randonnée (plutôt sinueux) qui part du parking du camping et qui suit une partie de la voie ferrée.

Longchaumois – Repenty

Le belvédère de Repenty à Longchaumois n’est pas le plus facile d’accès (15 minutes de marche minimum) mais il offre une vue dégagée sur le village de Prémanon et le Mont Fier et les Alpes au loin. En peut en approcher en passant par Sur le Béchet et A l’Enfer depuis Morez (RN5).

Septmoncel – La Pointe de la Roche La Cernaise

Situé sur le sentier des Diots, le belvédère de la Pointe de la Roche offre une très belle vue sur Saint-Claude et les mon-tagnes environnantes. Non loin de là se trouve aussi le belvédère La Cernaise, accessible de la route qui relie Saint Claude à Septmoncel, de même que belvédère de Roche Blanche.

Panorama de Rupt

Pour accéder au belvédère – panorama de Rupt, hameau désormais intégré à la commune de Vescles, c’est très facile : il suffit de suivre le fléchage depuis le centre du village, qui y conduit directement. La route d’accès est un peu chaotique, mais une voiture peut y passer. Ce belvédère offre une très belle vue sur le lac de Vouglans, la vallée de l’Ain et la chaîne des monts du Jura.

Pic d’Oliferne

Accessible depuis le hameau de Boutavent (sur la commune de Vescles), le pic d’Oliferne, à 807 m d’altitude, abrite les ruines d’un château du XIIIe siècle ainsi qu’un belvédère dominant les vallées de la Bienne et de l’Ain mais aussi le Lyonnais, la Savoie, le Bugey, la Suisse, la Bresse, la Bourgogne. Cette situation géographique privilégiée a ainsi incité les colonies romaines à y établir une tour d’observation. Le site et le château étaient réputé inaccessible, mais il a tout de même été pris par les troupes d’Henri IV, en 1592, et détruit.

Belvédère de Lézat

On peut passer plusieurs fois devant le belvédère de Lézat sans le voir. Il n’est pourtant pas éloigné de la route et assez facile d’accès. Pour le trouver, passé Tancua, il faut suivre la route de La Vallée puis, au hameau Les Mouillés, pour-suivre vers Château des Prés (D437). Il est situé un peu en contrebas de la route. Ici se trouve aussi une aire de décollage de parapente. Ce belvédère offre une vue impressionnante sur les gorges de la Bienne et leur forte inclinaison à la façon d’une faille. La descente herbeuse en contrebas y est abrupte. Ce panorama offre aussi une vue sur la chaîne des monts Jura.

Belvédère du Grand Saut à Ménétrux-en-Joux

Situé au bord de la D39, direction Saint-Laurent-en-Grandvaux depuis Doucier et plutôt facile d’accès (parking et esca-lier), le belvédère du Grand-Saut, situé sur la commune de Ménétrux-en-Joux (un peu avant le lieu-dit La Fromagerie) offre une vue impressionnante sur le Grand Saut, la plus grande cascade du Hérisson, haute de 65 mètres.

Belvédère du Bechet à Morez

Le Béchet est l’un des trois belvédères donnant sur Morez et la vallée de la Bienne. Situé au sud de la ville, sur un à pic rocheux, il la domine depuis les boisements qui couvrent les rebords du plateau de Longchaumois. On a litteralement l’impression de surplombler le vide et la ville… Orienté vers le Nord, il permet d’apercevoir les viaducs de la ligne des Hirondelles et l’enfilade de la cluse de Morez en direction de Morbier.

Saint-Claude – Le belvédère de l’Hermitage

Ce belvédère offre une magnifique vue « aérienne » sur la ville de Saint Claude. A pied, on y accède depuis l’arrière de l’Office de Tourisme, prendre la rue du Collège, puis sous une passerelle, tourner à gauche en prenant les escaliers, suivre le chemin de la Rochette et le sentier en montée. Balisage «Belvédère de l’Hermitage». Attention, forte montée.

Crêt de Chalam

Culminant à 1 545 m d’altitude, le Crêt de Chalam offre l’un des plus beaux panoramas du massif du Jura. La vue s’étend à l’est sur l’intégralité de la vallée de la Valserine et le sommet du Reculet, puis au-delà la chaîne des Alpes avec le massif du Mont-Blanc. Au sud, voilà le grand Crêt d’Eau et les sommets du Bugey. Au nord et à l’ouest, on peut voir l’intégralité de la coupe est-ouest de la chaîne jurassienne et la plaine de la Bresse. Pour y accéder par le sud, prendre depuis le hameau de Forens, dans la vallée de la Valserine ; au nord, le chemin part de la borne au Lion. Attention, la pente est assez forte.

Massif de la Dôle.

Bienvenue en Suisse ! Si le massif de la Dôle fait partie du domaine skiable de la station des Rousses, le « champignon blanc » qui en habille le sommet (à 1677 mètres) fait bien partie de la Confédération helvétique. De là, la vue est ma-gnifique sur le Léman, de Genève à Lausanne et, en face, sur la chaîne des Alpes. Côté France, l’ascension se fait de-puis le parking des Dappes, le long de la D1005 (direction Gex).