Balades sur les sommets jurassiens

On peut aimer crapahuter, marcher pendant des heures, avaler les kilomètres et se faire plaisir à table pour vous prouver que rando et bonne chère peuvent s’entendre à merveille, on vous emmène sur le « sentier des diots », dans le Haut-Jura.

© Stéphane Godin/Jura Tourisme

© Stéphane Godin/Jura Tourisme

Morbier, Bleu de Gex, Comté et Mont d’or © Aline Dalloz / Jura Tourisme

Morbier, Bleu de Gex, Comté et Mont d’or © Aline Dalloz / Jura Tourisme

Tout commence à Septmoncel, au-dessus de Saint-Claude, au lieu-dit Clavières. Les plus gourmets d’entre vous auront certainement compris le clin d’œil : les diots du Jura sont une spécialité charcutière remise au goût du jour par le charcutier… Clavière. Ces petites saucisses de porc dont l’origine remonterait au XII e siècle ont inspiré une randonnée pédagogique et forcément gourmande ! Grâce à 12 bornes installées le long de ce parcours de 11 km, vous savourez cette balade en pleine nature à votre rythme. Entre les forêts de sapins et d’épicéas (ces résineux qui donnent ce goût fumé si particulier), les pâturages, les combes et les crêtes où se cachent des chamois, ou encore les sentiers bordés de genévriers, cet itinéraire offre un condensé des plus beaux paysages du Haut-Jura.

Trois panoramas et un belvédère secret

Le « sentier des diots » ce sont aussi des panoramas à couper le souffle. Depuis le belvédère de la Tendue, la chaine du Jura est vraiment splendide : le temps s’arrête, le paysage nous happe… Il faut ranger les jumelles et repartir en direction du belvédère de la Pointe de la Roche pour contempler le paysage et Saint-Claude sous un autre angle… Prochaine étape ? Le belvédère du Replan…
D’après le topo il s’agit de l’ultime belvédère du « sentier des diots »… et pourtant, un quatrième belvédère hors circuit vous tend les bras. Depuis le Replan, il suffit de prendre la direction « Sur les Grès » pour arriver au belvédère des Grès justement ! Légèrement en retrait du sentier balisé, la vue sur les lacets de Septmoncel vaut vraiment ce petit détour d’1 km aller-retour. Depuis ce site, vous pourrez même rejoindre le sentier découverte des Chamois du Jura… Mais ça, c’est une autre histoire!

© Voix du Jura
© Voix du Jura

À goûter

Impossible de quitter le Haut-Jura sans une halte à la fruitière des Moussières. Au programme : Comté, Morbier, Bleu de Gex. Cerise sur le fromage, la Fromagerie du Haut-Jura se visite. Rue Principale, 39310 Les Moussières. Visites et dégustations payantes.

Meules de Comté © Jean-Baptiste Merillot/Jura Tourisme
Meules de Comté © Jean-Baptiste Merillot/Jura Tourisme

Plus d'informations

Adresse : Rue Principale, 39310 Les Moussières.
Visites et dégustations payantes.

À parcourir

Vous avez envie d’avaler les kilomètres ? Alors l’Échappée Jurassienne est faite pour vous. Cet itinéraire franco-suisse permet de traverser, à pied, le massif du Jura d’Ouest en Est, en s’affranchissant des frontières. Ses 352 km de sentiers balisés (GR®59, 559, 509 et 5) sont un véritable condensé de ce que le massif transfrontalier du Jura a de plus emblématique et exceptionnel.

Randonneurs au belvédère sur les Grès à Septmoncel © Nicolas Gascard/Jura Tourisme

Randonneurs au belvédère sur les Grès à Septmoncel © Nicolas Gascard/Jura Tourisme

Panneaux d’informations le long de l’Échappée Jurassienne © Vincent Gaudin/Jura Tourisme

Panneaux d’informations le long de l’Échappée Jurassienne © Vincent Gaudin/Jura Tourisme

À visiter

Installée à Lajoux, la Maison du Parc du Haut-Jura est l’adresse idéale pour découvrir toutes les facettes du parc naturel régional du Haut-Jura.

© Bertrand Picault/Jura Tourisme
Maison du Parc © Bertrand Picault/Jura Tourisme Vincent Edwell/JuraTourisme

plus d'informations

Retrouvez le programme des expositions permanentes ou temporaires et des projections sur :

À vélo

Avec ses nombreux fromages dont les AOC Comté, Morbier, Bleu de Gex Haut-Jura et Mont d’Or, sans oublier la cancoillotte, le Jura est naturellement un département « Vélo et Fromages »! Mention spéciale pour la boucle n° 8 qui part de Saint-Claude pour rejoindre Lamoura en passant par la vallée du Tacon, l’ensemble des Hautes Combes et Lajoux. Cet itinéraire de 74,5 km est l’un des plus beaux du sud du Haut-Jura. C’est aussi l’un des plus difficiles.

© Stéphane Godin/Jura Tourisme
© Stéphane Godin/Jura Tourisme