Remontez le temps avec le circuit "Origine Jura"
Distance : 53 km
Durée : 1 jour
Distance : 53 km
Durée : 1 jour
Morbier Jeurre Tourisme de savoir-faire
À moto

Vous aimerez...
visiter l’entreprise qui retrace le parcours historique de la pipe, découvrir deux artisans, un des deux étant Meilleur Ouvrier de France dans la lunette et le deuxième étant un des derniers tourneurs sur corne au monde. Des savoir-faire d’exception!

Le matin : A Morbiez, découvrez l'atelier d'Hervé Barbarin, Meilleur Ouvrier de France lunetiers. Un jour, un client demande un prototype à son employeur. C’est Hervé Barbarin qui s’en charge ! C’est ainsi qu’il se spécialise dans le domaine. Lors d’une recontre avec Jacques Aubert, Meilleur Ouvrier de France, à l’occasion d’une conférence, ce dernier lui propose de passer le concours en 2000 qui le consacrera MOF. Depuis 2005, il a monté sa micro-entreprise. Il réalise des montures sur mesure en métal et en acétate. Il travaille avec des opticiens nationaux et internationaux. Pause déjeuner à Saint-Claude. Vous avez la possibilité de visiter cette ville emblématique de l’essor de l’industrie dans les années 1900. Vous pourrez trouver un restaurant ou une petite brasserie où vous poser.
L'après-midi : Découvrez des savoir-faire d'exception. Depuis 2013, les ateliers Chapuis-Comoy & Cie, plus connus sous la marque Chacom, sont labellisés Entreprise du Patrimoine Vivant, une distinction de l’État récompensant les sociétés détentrices d’un savoir-faire d’exception. Reprenez la route direction le musée de la tournerie où vous découvrirez une spécialité familiale transmise depuis trois générations. Cet atelier d’artisanat sur corne à été créé en 1934 et depuis 1960 il fait également office de musée classé Entreprise de Patrimoine Vivant. Puis partez à la rencontre de Michel Muyard, tourneur sur corne, à Jeurre. Maître artisan «Grand prix départemental des métiers d’arts en 2002». Depuis 1938, trois générations d’artisans se sont succèdés dans l’atelier de Michel Muyard.

Nom d’une pipe !

C’est en 1492, que Christophe Colomb découvrit la plante de tabac lors de son expédition en Amérique. C’est à peu près à la même période que l’on commença à recenser les premières fabrications de pipe à tabac. Napoléon ordonna la création d’un modèle de pipe spécifiquement conçu pour les soldats s’étant distingués au combat. C’est à cette période que la France vit apparaître ses premières fabriques industrielles de pipes, de grandes maisons comme Butz-Choquin ou Chacom qui ont fait la renommée

de Saint-Claude.



Hébergements

Valider

Restaurants

Valider

Services / Infos Pratiques

Valider
Télécharger :