Sur l’Échappée Jurassienne franco-suisse comme sur n’importe quelle grande randonnée itinérante, bien préparer son sac de rando est primordial ! Petit tour d’horizon des indispensables à emporter pour votre randonnée en itinérance que l’on parte pour 3, 5, 10 ou 15 jours de randonnée.
  • Organisation : il convient de répartir les objets les plus lourds au centre du sac, le plus près possible de votre corps afin de répartir la charge sur le bassin et dans une moindre mesure sur les épaules. Les objets légers se trouveront en périphérie.
  • Taille du sac et poids acceptable : la FFRandonnée préconise un sac à dos pesant 20% maximum du poids du porteur. Ainsi pour une femme de 55km, le sac ne devrait pas excéder 11kg. Pour une randonnée de plus de 4 jours une capacité de 55 litres avec poches pliables semble suffisante.
  • Protection du sac : prévoir une housse de protection pour la pluie, il est même possible de doubler l’intérieur du sac avec un sac poubelle solide de 100l.

Remarque : Un sac avec ouverture sur la longueur permettra d’accéder plus facilement à votre chargement. Si vous partez pour une balade à la journée.

amoureux en randonnée dans le Haut-Jura
Amoureux en randonnée dans le Haut-Jura © Nicolas Gascard/Jura Tourisme

Liste du matériel à ne pas oublier

  • Vos papiers d’identité (l’Échappée Jurassienne étant sur 2 pays : la France et la Suisse)
  • des lunettes de soleil,
  • un tube de crème solaire,
  • une casquette ou un chapeau,
  • un vêtement de protection contre la pluie (un poncho ou cape de pluie),
  • un pull ou une veste en fibres polaires, fine ou épaisse, selon la saison et la température,
  • des bâtons de marche le cas échéant,
  • des vivres (pain d’épices, barres, fruits secs…), ou le pique-nique pour une sortie à la journée (quelques idées : morceaux de concombre, melon, tomates, ou carottes crues, ou bien salade préparée et soigneusement emballée, œufs durs, pain et fromage, ou sandwich au jambon, fruits, cake ou quatre quarts, etc.),
  • de l’eau, minimum 1,5 l,
  • une couverture de survie,
  • un sifflet,
  • du papier hygiénique,
  • une paire de lacets de chaussures,
  • du fil et des aiguilles,
  • un couteau pliant,
  • un sac poubelle pour emporter les déchets,
  • une trousse de secours,
  • un tire-tique,
  • le topo-guide® Fédération, guide de randonnée ou descriptif de l’itinéraire, la carte au 1/25 000 avec, éventuellement, un protège carte en plastique,
  • une boussole,
  • des jumelles ou un appareil photo,
  • du papier et un stylo,
  • un téléphone portable,
  • une lampe frontale (utile en cas de départ tardif en hiver ou de passage obscur – comme un ancien tunnel désaffecté par exemple).

Si vous partez pour plusieurs jours avec hébergement en ½ pension, compléter avec

  • des vêtements et sous-vêtements de rechange,
    des sandales ou chaussures légères pour se détendre le soir,
  • un sur-pantalon,
  • un sur-sac,
  • une pile de rechange pour la lampe frontale,
  • une batterie de recharge pour le téléphone,
  • des bonnets et des gants pour le matin ou le soir selon la saison,
  • une trousse de toilette,
  • de la lecture.
Randonneuses devant un hébergement de l’Échappée Jurassienne

Et si vous partez bivouaquer il convient d’ajouter :

Tente Bivouac au camping de Narlay
  • la tente,
  • le sac de couchage,
  • le matelas,
  • un briquet et des allumettes à l’abri de l’humidité,
  • le réchaud et son combustible,
  • une éponge et un torchon,
  • Assiette et couverts,
  • les provisions,
  • plusieurs sacs poubelle,
  • un rouleau de ficelle solide,
  • une grande bâche plastique,
  • des pastilles pour purifier l’eau,

Les règles du bon randonneur !

• Rester sur les chemins ou les sentiers balisés, ne pas pénétrer dans les champs, les vignes, les prés, les pâturages ou les surfaces de promotion de la biodiversité et ne pas provoquer de dégâts aux cultures.
• Respecter la tranquillité de la nature, veiller à ne pas déranger la faune ou endommager la flore.