Virée familiale à la Maison de la Vache qui rit

Découvrir toutes les versions de la Vache qui rit à travers la planète et les époques, c’était déjà top. Mais on n’avait encore rien vu : un escape game "super marrant ", un atelier origami et des trompe l’œil hauts en couleur sont à tester tout l’été !

Titouan et Marin, deux cousins du même âge, ont choisi de fêter les grandes vacances à la Maison de la Vache qui rit de Lons-le-Saunier. « Si on testait leur nouvel escape game ? »
Un petit coup de fil pour réserver un créneau le lendemain – système mis en place pour respecter les mesures sanitaires – et nous voilà partis à la découverte des « terres laitgendaires ».

© Maison de la Vache qui rit / AirPur

© Maison de la Vache qui rit / AirPur

© Jura Tourisme

© Jura Tourisme

De bonne humeur depuis 1921 !

Sous les voûtes de pierre, premier cap de notre aventure : nous entrons dans « l’histoire de Bel ». Les deux garçons sont ébahis par le nombre de cadeaux alléchants placés dans les boîtes de portions ou distribués aux enfants dès les années 30 : des images, des décalcomanies, des camions miniatures, etc. Collé à la vitrine, Titouan décrète : « Ils savaient en faire de la pub, à l’époque ! »

Têtes de vache

Les tablettes tactiles avec oreillettes offrent un support pédagogique et ludique qu’apprécient les garçons. Mais bientôt, ils sont attirés par un mur entier de têtes de vaches dans le grand hall. « Laquelle tu préfères, toi ? Moi, c’est la rouge, orange et jaune là-haut », tranche Marin face à toutes ces ruminantes multicolores et multi matières.

La Vache qui Rit, héros mondial

Allez hop, quelques marches et nous tombons sur une maquette reconstituant la production du fromage fondu jusqu’à l’emballage des portions. Plus loin, un film sur la présence planétaire de la Vache qui rit me fiche le frisson : toutes ces couleurs, ce brassage de population et cette effervescence humaine me font chaud au cœur… Les garçons, eux, hallucinent sur le mur géant présentant tous les produits de la gamme Bel à travers le monde. « Donc, en Italie, ils peuvent acheter des cartons énormes, violets et tout ronds remplis de portions ? », s’interroge Titouan.

Atelier origami et boîte à trésors

© Jura Tourisme

© Jura Tourisme

© Jura Tourisme

© Jura Tourisme

Nous nous arrêtons vers de petites tables en bois où trois ateliers gratuits sont proposés : nous choisissons le papillon en origami, tandis qu’une fillette réalise une boîte à trésors et une autre un tote bag. L’animatrice nous aide à plier le papier et nous faisons voler nos lépidoptères… Mais il est temps de passer aux choses sérieuses : l’escape game des Terres Laitgendaires nous tend les bras !

Escape game « A la découverte des terres laitgendaires »

Morgane, à l’entrée du jeu, briefe les garçons, tel un chef de bande de la Guerre des Boutons. Go ! Première étape, la cuisine pour remporter la première manche. On ne vous dévoilera pas quel est l’ustensile mystère à trouver… Puis, les boîtes à toucher et à écouter permettent de découvrir quel personnage nous servira de guide. Ensuite, les garçons suivront le chemin du lait au fromage : quel ingrédient verser en premier ? La Boitagoutay est notre dernière épreuve et là encore, Marin et Titouan collaborent pour trouver la bonne réponse. Ça rigole, ça se précipite, on lit, on compte, on s’interroge : le jeu, c’est du sérieux ! Nous dégotons le bon nombre assez rapidement et fonçons à l’accueil pour recevoir notre cadeau-surprise.

Quelle journée !

Sur l’esplanade, les garçons profitent d’un drôle de hamac pour s’allonger un peu et papotent en croquant leur goûter… « Y’avait carrément plein de trucs nouveaux que je n’avais pas vu la dernière fois », se réjouit Marin au terme de cette après-midi de jeu.

Plus d'informations

Horaires, tarifs, conditions d'accès, actualités et programme des animations...