Art, Histoire et Patrimoine
Distance : 48 km
Durée : 1 jour
Distance : 48 km
Durée : 1 jour
Arc-et-Senans Saint-Aubin
À moto

Vous aimerez...
Découvrir la Saline Royale d’Arc et Senans, œuvre de Claude-Nicolas Ledoux classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, puis traverser la forêt de Chaux pour poursuivre la découverte de Dole, Ville d’art et d’histoire, surnommée la petite venise. Terminer la journée en visitant le patrimoine rural de Saint-Aubin à travers ses deux musées.

Le matin : Découvrez la Saline Royale d’Arc et Senans. Commencez la journée en visitant librement ou de façon guidée la Saline Royale d’Arc et Senans. A ne pas manquer : les expositions temporaires ou permanentes, les concerts et animations et le festival des Jardins. En direction de Dole, vous pouvez découvrir librement le site classé des Baraques du 14 à La Vieille-Loye, dernier habitat sylvestre de bûcherons charbonniers qui peuplaient autrefois la forêt de Chaux. Les baraques sont en terre crue (dont l’une date de 1537). Ces habitations charbonnières sont le témoignage du passé (30 min en visite libre et compter 1 heure en visite guidée). Déjeuner possible à Dole, ancienne capitale de la Comté, ou dans ses environs.
L'après-midi : Après le repas, visitez le secteur sauvegardé de Dole, Ville d’art et d’histoire, en suivant le parcours du Chat perché, circuit pédestre fléché au sol (2h). Vous pouvez disposer gracieusement d’un explicatif sur le parcours et les monuments de Dole à l’office de tourisme. Si vous êtes accompagnés d’enfants, un dépliant spécifique est disponible et vous permettra de découvrir la ville de façon ludique en répondant à des énigmes. Partez ensuite en direction de Saint-Aubin pour visiter l’un des musées présents sur la commune : la Maison du Patrimoine, pour comprendre le monde rural d’aujourd’hui, et ses évolutions. En face, le Musée des Sapeurs-Pompiers du Jura retrace l’histoire des sapeurs-pompiers et de leur métier, à travers une collection de 1850 à 1980.

Zoom sur… La forêt de Chaux

Avec ses 22 000 hectares de superficie, la forêt de Chaux se place au deuxième rang des forêts feuillues françaises. Peuplée de chênes, de hêtres et de charmes, cette forêt étonne par son gigantisme (28 Km de longueur) ainsi que par son histoire intimement liée à l’activité industrielle qui viendra s’installer à sa périphérie. Afin d’alimenter les usines consommatrices de bois de chauffage (salines, forges, verreries, poteries, tuileries…) de nombreux bûcherons viendront vivre en son sein, créant une société sylvestre dont les « Bons Cousins Charbonniers » en seront l’émanation la plus célèbre. Sa richesse hydrique et sa bio diversité lui confèrent des atouts majeurs pour le XXIe siècle.


Curiosités : Les colonnes Guidon

Érigées en 1826, ces fameuses colonnes, dressées vers le ciel, servirent de poteaux indicateurs et demeurent les symboles de l’établissement des Eaux et Forêts dans le massif. Elles témoignent de rites anciens et d’un syncrétisme entre religion celte et chrétienne. Elles paraissent indiquer les charmes de la forêt de Chaux, comme la deuxième qui côtoie ainsi l’un des six chênes à vierge.



Hébergements

Valider

Restaurants

Valider

Services / Infos Pratiques

Valider
Télécharger :