Alain Gabriel Bouvier – artiste peintre plasticien

la-confondante-re-alite-16-281903
1 / 5
la-confondante-re-alite-7-281902
2 / 5
objet-nature-1-208525
3 / 5
peinture-bouvier-1030
4 / 5
alain-bouvier-9269
5 / 5

ā propos de...
« La confondante réalité » exposition... 
Peintures d'Alain Gabriel BOUVIER, musique de Michel BEURET
Dans le geste artistique, Alain Gabriel Bouvier et Michel Beuret cherchent le mot juste, précis qui conduit à la rencontre de soi-même et des autres. Ils ont talent d'arpenteurs. Pas d'explication, pas d'incantation. Ils sont arbres en recherche de la clairière : plantés mais en marche avec le vent pour viatique.
Alain Gabriel Bouvier, le peintre, a ramassé sur son chemin de petits trésors d'enfant : racines rongées par le temps, feuilles froissées de fatigue prêtes à l'humus. Il les a jetées en l'air, plaçant définitivement son existence entre le minéral et le végétal et créant une fusion entre sujet et objet, une tension dont la pensée est absente. Arrêt sur image : l'objet jeté dans l'espace choisit dans la toile l'endroit où il va vivre, se souvenant que le rapport au monde est aujourd'hui déplacé. Curieusement il semble en mouvement et crie au peintre, avec insolence, que son échappatoire est poésie, que l'humus est ferment de renaissance et de connaissance.
Défilent des pierres à secrets, à bosses et à trous, des feuilles oiseaux jouant l'envol des cigognes, des hortensias à l'orgueil massif. L'isolement voulu de l'objet renforce sa présence et libère la parole incisive voulue par le peintre. Subtil passage de l'immanent au vertical. La structure éclate, laisse traces et fondations pour dire que là, sur la toile, ça bouge parce que ça interroge.
Alain Gabriel Bouvier a d'abord tracé ses sillons quadrillé son espace à partir d'une photo agrandie trouvé des axes pour ne pas perdre la structure, s'adonnant avec minutie au dessin.
Seize toiles en 130/97, ont été marouflées en utilisant le lavis pour les fonds blancs et un mélange d'encre de chine et d'eau et pour les fonds noirs la « coquille d'or » sur encre de chine passée trois fois au chiffon. Le phénomène vibratoire est apporté par la densité variable des différentes couches.
Dominique Daeschler

Vidéo de l'exposition présentée à Lons-le Saunier
dans les locaux de l'Atelier de l'Exil au Boeuf sur le Toit du 11 au 24 mai 2017 : https://vimeo.com/222791702
 

Langues parlées

Anglais

Types

Centre d'interprétation et artisanat

Ouverture

visite de l'atelier sur rendez-vous


Localisation

Coordonnées

Alain Gabriel Bouvier – artiste peintre plasticien

232 Route de Sellières - Chaplembert
39230 MANTRY


À proximité

Les Attelages du Château

Les Attelages du Château

Espace de loisirs Bresse Haute Seille

Espace de loisirs Bresse Haute Seille

Nature Trip Jura

Nature Trip Jura

Association Pichevel

Association Pichevel

Jura Splash

Jura Splash

Itinérance Nature

Itinérance Nature

Pisciculture d’étang et pêche de loisir

Pisciculture d’étang et pêche de loisir

La Tour Charlemagne

La Tour Charlemagne

La Maison des 4 Saisons

La Maison des 4 Saisons

les Saules

les Saules

ROMAND

ROMAND

La vie Blanche

La vie Blanche

Gîte du Colombier

Gîte du Colombier

Au Bonheur d’Artémis

Au Bonheur d’Artémis

Appartement n°390920

Appartement n°390920

Gîte G2067

Gîte G2067

La Maison du Haut

La Maison du Haut

Au Petit Victorien

Au Petit Victorien

Restaurant de la Cloche

Restaurant de la Cloche

Bistrot de la mère Simone

Bistrot de la mère Simone

Le D’Tour Gourmand

Le D’Tour Gourmand

Restaurant l’Espace Gourmand

Restaurant l’Espace Gourmand